Les différents types de randonnées pédestres

Vous aimez marcher le long de sentiers tranquilles. Mais vous pouvez aussi concevoir cette pratique comme un sport. Dans tous les cas, les vertus d’une telle activité physique, sur votre santé et votre moral, sont nombreuses.

La balade

Vous avez peut-être du goût pour la simple promenade. Vous marchez alors à votre rythme, d’un pas tranquille ou parfois plus vif. Vous partez pour quelques heures ou une journée, sur des terrains accessibles. Certains préfèrent cheminer seuls, pour se ressourcer et se couper du monde bruyant où ils vivent. D’autres préfèrent une balade en famille ou entre amis, pour cueillir des champignons ou observer la nature. Cela permet de resserrer les liens. Certains paysages se prêtent encore mieux à la balade. Une randonnée dans les Alpes, par exemple, permet de s’oxygéner et d’apaiser le stress de la vie moderne. En outre, cet exercice régulier renforcera vos muscles et préviendra les maladies cardio-vasculaires. Nul mieux que Aissa Hamada ne décrit les bienfaits de ces promenades en montagne.

Les amateurs de trekking

Les amoureux du trekking ne se limitent pas aux simples balades. Ce sont en général des marcheurs plus expérimentés, qui doivent affronter des terrains plus accidentés. Les difficultés du parcours demandent un certain entraînement et transforment cette activité en un véritable sport. Les marcheurs évoluent en général sur des sentiers prévus à cet usage. Le trekking se déroule parfois sur plusieurs jours et requiert un matériel adapté. Il s’agit donc d’une véritable immersion en pleine nature, loin des tracas de la civilisation. Par ailleurs, les vertus du trekking sont assez semblables à celles de la balade. C’est toujours un excellent remède contre les angoisses d’une vie trépidante. Son exercice régulier, en plus de renforcer le cœur, est également tout indiqué pour les problèmes osseux. Aissa Hamada, amoureux des Alpes, en recommanderait sûrement la pratique.

Raid et trail: un exercice salutaire

C’est une autre forme de randonnée. Certes, il ne s’agit plus de marcher, mais de courir. C’est simplement une promenade plus rapide! Les adeptes du trail pratiquent leur sport sur toutes sortes de parcours. Ils courent sur des sentiers balisés ou des itinéraires qui louvoient entre les arbres d’une forêt ou sinuent entre les rochers. Le trail se prêterait parfaitement à une randonnée dans les Alpes, par exemple. En somme, le trail se pratique sur un terrain naturel et non sur les pistes d’un stade. Il s’adresse à des sportifs plus aguerris, qui en retirent, eux aussi, des bienfaits évidents. Les trails peuvent se pratiquer toute l’année, et certains d’entre eux se déroulent même la nuit.