Randonnée Sicile : zoom sur les 3 itinéraires à découvrir

Afin d’admirer les beautés naturelles des Nebrodi et de s’offrir quelques moments loin des itinéraires les plus connus, nous avons sélectionné trois itinéraires peu connus du grand public, mais adaptés à tous et de longueurs différentes. Êtes-vous prêt à partir à pied pour découvrir le cœur vert de la Sicile ? Nous vous proposons ici trois itinéraires de randonnée pour découvrir une région moins touristique de la Sicile, mais toujours aussi fascinante, à savoir les monts Nebrodi ou Caronie. 

Itinéraire à pied à la source de l’Usignolo et au Mulino del Capo dans les monts Nebrodi

Pour en revenir aux Nebrodi, les petits mammifères y vivent encore, comme les daims, mais aussi les écureuils, les martres, les renards et les chats sauvages, entre autres. Il existe également de nombreux oiseaux qui y résident en permanence, comme la mésange charbonnière, l’épervier et la chouette hulotte, ou qui y hivernent, comme la bécasse des bois. Une promenade le long de ces sentiers peut mener à des rencontres inattendues avec de petites créatures qui vivent ici depuis des siècles.

Caché parmi les monts Nebrodi se trouve le petit village de Montagnareale d’où vous pouvez facilement atteindre, à quelques centaines de mètres du centre, l’église de San Sebastiano. Juste là, accordez-vous quelques minutes de détente pour profiter de la vue qui s’étend sur la vallée en contrebas et partez ensuite, en suivant les indications au dos de l’église, vers la source Usignolo.

À travers des bois de châtaigniers, de chênes et de noyers, en suivant le sentier, vous arriverez à la source et vous pourrez faire une pause pour admirer, mais aussi écouter le jaillissement de l’eau qui semble couler directement de la roche. De là, vous pourrez continuer jusqu’au Mulino del Capo, un ancien moulin du XVIIe siècle rénové dans les années 80 et désormais ouvert aux visiteurs et activable sur demande.

La particularité de ce moulin est d’être à roue horizontale, alors oubliez les moulins à vent de Don Quichotte et de Hollande. La roue est positionnée sous une arche située dans la partie la plus basse du bâtiment pour profiter de la pression de l’eau qui est canalisée dans une tour sur le toit. La masse d’eau actionne la roue horizontale qui transmet le mouvement à une roue située à l’intérieur du moulin et qui fait bouger la meule de pierre.

Un spectacle intéressant et certainement pas habituel, c’est pourquoi il vaut la peine de demander l’aide des groupes de guides locaux afin d’avoir une démonstration de l’opération. Prêt pour une pause après cette marche d’environ 2 heures ?

L’astuce gourmande est “mostarda di mosto”. Si vous ne savez pas ce que c’est et que vous n’y avez jamais goûté, c’est le moment. C’est un moût de vin cuit avec des cendres et aromatisé avec de la cannelle ou d’autres ingrédients. Le résultat est une gelée délicieuse, de couleur brune, qui est un plaisir à déguster seule ou sur du pain.

Itinéraire à pied jusqu’au lac de Biviere dans les monts Nébrodi

En partant du centre rural de Case Mangalaviti, récemment rénové pour accueillir le tourisme, on peut suivre un sentier pédestre de quelques heures qui rejoint le lac Biviere (circ. 1728 m.s.l.m). Le dénivelé est d’environ 180 m le long du chemin et la marche dure environ 7 heures. La végétation se compose principalement de hêtres, de chênes et de pins, mais vous pourrez également y admirer, pour les amateurs, l'”if” avec ses joyeuses baies rouges. Cependant, l’if est très toxique, alors ne vous laissez pas corrompre par ses joyeuses baies et restez-en éloigné. Si vous vous promenez sur ce chemin en été, vous pourrez également assister au phénomène de l’eau rouge, car une algue, l’Euglena Sanguinea, colore les eaux du lac en rouge. Une fois arrivée au lac, une pause pique-nique s’impose et parmi les spécialités, nous vous suggérons un sandwich au “salami de porc noir” typique de ces montagnes, mais surtout de la région de Sinagra, un village caractéristique non loin d’ici.

Le parc des Nebrodi s’étend le long de la côte nord-est de la Sicile, de la mer Tyrrhénienne au parc de l’Etna. Un cœur vert qui vous laisse bouche bée tant pour la richesse de la végétation et des vues que pour les délices que ce territoire peut offrir. Le nom “Nebrodi” semble dériver du mot grec “nebros”, c’est-à-dire petit cerf, ce qui indiquait peut-être la présence d’innombrables cerfs dans la région ; n’oublions pas qu’il s’agissait de la Magna Graecia, une région riche en colonies grecques florissantes à partir du huitième siècle environ avant Jésus-Christ.

Itinéraire à pied vers les cascades de Catafurco et la Marmitta dei Giganti, joyau des Nebrodi

Aussi magique et mystérieux que cela puisse être, il n’est pas vraiment difficile de croire qu’en Sicile vivaient autrefois des géants et le nom de la piscine naturelle au pied des “Cascate di Catafurco”, dans la région de Messine, semble le suggérer. Le bassin d’eau s’appelle en fait “Marmitta dei Giganti”.

Géants ou non, si vous voulez faire une excursion à pied qui ne nécessite pas d’entraînement particulier et qui est, par conséquent, adaptée à tous, y compris aux enfants, le sentier pédestre du centre de Galati Mamertino (Messine) aux chutes de Catafurco est une bonne solution.

En suivant un chemin de terre d’environ quatre kilomètres, vous atteindrez les cascades en traversant le maquis méditerranéen et les pâturages où de placides vaches ruminent en dormant, chassant les mouches avec leurs longues queues. Au-dessus de vous, quelques buses vous surveilleront et probablement de petits lièvres sauvages et quelques écureuils vous observeront, bien cachés.

Une fois sur place, trouvez un coin ombragé et profitez du rugissement des eaux. Si vous envisagez de plonger, faites attention : la température de l’eau n’est pas une blague, elle est pour le moins revigorante. Une excellente collation ? Une figue de barbarie juteuse, très populaire dans la région, parfaite pour récupérer des minéraux et de l’énergie.

Dormir dans une structure écologique avant votre excursion en montagne ? Eh bien, vous devez choisir l’Agriturismo S.Margherita à Gioiosa Marea, près de Messine, parce que de là, vous pouvez voir les îles Éoliennes et la mer est très proche. En bref, des vacances à la mer et à la montagne, que demander de plus ?