Comment débuter la course à pied étape par étape ?

la course à pied

Publié le : 13 octobre 20214 mins de lecture

S’initier dans une activité physique n’est une action anodine et implique un investissement relativement important. La majorité des individus choisissent généralement une activité adaptée aux débutants, et la course à pied fait partie de la jet-set des sports de remises en formes ou simplement de reprises. Débuter la course nécessite néanmoins une dose de préparation au risque d’abandonner après quelques sessions, il est donc conseillé de prendre en compte certains conseils essentiels pour délivrer des performances encourageantes.

L’essentiel, s’imposer un objectif

Se mettre au cardio implique automatiquement la fixation d’un objectif pour maintenir une bonne motivation, les premières sorties seront relativement faciles du fait de la surproduction d’adrénaline et supprime directement les notions d’ennuis ou de monotonie. Cependant, une fois que la sensation s’évanouit, la majorité des personnes sont susceptibles de décrocher et ne bénéficieront pas des effets positifs de l’activité.

Afin de prévenir le départ de la motivation, se donner un objectif concret demeure la solution la plus efficace pour continuer, par exemple, courir sur une durée de 30 minutes est en soi un objectif ambitieux mais il permettra de garder une envie de réussite agressive. Une raison personnelle est d’autant plus efficace pour maintenir la pratique de la course à pieds, surtout si cette dernière est liée à la santé et tout arrêt peut éventuellement entraîner une dégradation de celle-ci. Rendez-vous sur www.athletence.fr pour découvrir les programmes et conseils pour débuter le jogging.

Démarrer lentement

Chaque personne étant différente, démarrer au quart de tour n’est en aucun cas une faiblesse car le principal but de la pratique de la course à pied repose sur une perspective de progression. En effet, le temps d’adaptation du corps est un facteur déterminant et il est impératif de laisser ce phénomène se réaliser avant de durcir la pratique. D’ailleurs, il est tout à fait normal de prévoir des pauses sur le trajet si le corps n’arrive pas encore à atteindre les performances de l’objectif fixé, et marcher pour finir le parcours peut tout aussi être l’alternative idéale sans éprouver une quelconque honte.

Les personnes ayant pratiqué une activité sportive par le passé seront toutefois aptes à se réhabituer plus rapidement, et il ne faut certainement pas comparer chaque profil car ce n’est pas une compétition. Faire du sport impose également au coureur la détermination de limites réalistes au risque de se blesser et rallonger ainsi la durée d’adaptation. Dans le cas où les conditions physiques du sportif ne correspondent pas à celles permettant d’atteindre l’objectif, il est conseillé d’éviter le surmenage et laisser le corps se reposer pour garantir toutes les chances d’amélioration sans risques de blessure.

Patience, plan et plaisir

Les néophytes souhaitant débuter la course à pied doivent en contrepartie s’armer de patience dans le but de trouver le rythme de fond adéquat pour être à l’aise. Ils sont par ailleurs en mesure d’établir un plan d’entraînement pour se découvrir plus vite et renforcer leur endurance avec une cadence adéquate. Une fois ces critères satisfaits, les amateurs pourront enfin prendre plaisir à courir sans forcer la motivation et considérer la course à pied comme une activité indispensable au bienêtre quotidien.

Plan du site