5 éco-vacances au pied d’un volcan

Actifs ou dormants, riches en histoire ou entourés par la mer, les volcans sont des phénomènes naturels extrêmement fascinants qui expriment la majesté de notre planète. Visiter un volcan peut être un incroyable voyage dans l’histoire de la terre et de l’humanité, mais aussi une expérience poétique, face à face avec la roche brûlante et le feu. Amateurs d’aventure, voici 5 idées pour des vacances écologiques au pied d’un volcan !

Les volcans font partie des phénomènes naturels qui fascinent le plus l’homme. Les volcans ont toujours stimulé l’imagination des écrivains, des poètes, des artistes et des photographes. Dans son “Voyage au centre de la Terre” (1864), Jules Verne imaginait descendre du cratère du volcan Snaefellsjokull en Islande et ressortir du Stromboli.

En plus de représenter l’un des plus grands spectacles du monde, les volcans expriment la majesté de notre planète, la petitesse de l’homme devant la nature. Partons à la découverte de 5 des volcans les plus impressionnants du monde.

1. Sur le plus haut volcan d’Europe

Dans la province de Catane se trouve le plus haut volcan actif du continent européen, l’Etna. Cette montagne, d’une hauteur moyenne de plus de 3 300 m (la hauteur varie en fonction des éruptions) fait partie du patrimoine de l’UNESCO. Le volcan peut être visité de différentes manières, toujours accompagné de guides spécialisés dans les excursions qui vous emmèneront jusqu’aux cratères du sommet en toute sécurité.

Si vous avez plus de temps, vous pouvez profiter du train qui circule autour des pistes, d’un village à l’autre, offrant des vues à couper le souffle. Pour les plus aventureux et entraînés, il est possible de faire le parcours entièrement à pied ou en vélo, sinon il y a un téléphérique qui, au prix de 30 €, vous emmènera 400 m plus bas que le dernier cratère atteignable, où il y a la possibilité de descendre.

En bref, l’Etna possède tous les atouts pour vous faire vivre une expérience inoubliable en contact direct avec une nature unique et particulière, dans une terre riche en histoire et en archéologie.

Où dormir vert : cherchez l’hébergement écologique qui vous convient parmi ceux de la province de Catane.

À ne pas manquer : Une excursion sur l’Etna, des cratères du sommet aux grottes, est certainement la meilleure façon de vivre un voyage dans ce lieu mystérieux et plein d’aventures.

2. Teide, les restes de l’Atlas

Sur l’île de Tenerife, dans le parc national du Teide, se trouve le volcan du même nom. Le Teide est le troisième volcan le plus haut du monde, à plus de 3 700 m, et est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Sa longue histoire évolutive est fascinante : dans les temps anciens, le volcan était beaucoup plus grand qu’aujourd’hui, mais une violente explosion l’a mis à nu, créant une caldeira. Aujourd’hui, elle n’est plus visible car les éruptions successives l’ont comblée, créant ainsi la plaine de Las Cañadas. Bien qu’il n’y ait pas eu d’activité depuis 1909, le Teide est toujours actif, ce qui rend la visite de ses paysages lunaires d’autant plus passionnante.

L’ascension du volcan peut se faire en circuit, accompagné d’un guide expert et vous pouvez choisir de monter en téléphérique ou à pied. Les visites guidées sont divisées en plusieurs catégories de prix, en fonction des arrêts que vous choisissez de faire, comme celui de l’observatoire, et du type, comme l’exploration du Teide à la nuit tombée. Si vous avez envie de tester vos compétences, vous pouvez vous aventurer seul dans la montagne, même la nuit. La zone du parc et le téléphérique sont accessibles en voiture ou en bus.

Où dormir vert : à Tenerife, vous pourrez trouver l’éco-hospitalité qui vous convient le mieux.

A ne pas manquer : Une visite du parc national est incontournable si vous êtes de passage aux Canaries. Le parc est le plus visité d’Espagne et couvre la zone du Teide et de l’autre volcan, le Pico Vjejo, Las Cañadas, Los Roques de García (formations rocheuses incroyables) et un observatoire astronomique. Un endroit idéal pour avoir une vue parfaite sur l’ensemble de l’archipel.

3. Visite de Thera, la ruine de Minos

L’explosion du volcan Thera a peut-être été la plus importante de l’histoire. Les dégâts qu’elle a causés, tels que les pluies de pierres, la modification des régimes climatiques et les tsunamis, sont, selon la plupart des historiens, à l’origine du début du déclin de la civilisation minoenne, qui habitait l’île de Crète aux alentours du deuxième millénaire avant Jésus-Christ. Cette explosion a éventré l’île de Santorin, dans l’archipel des Cyclades, laissant en échange sa célèbre caldeira, capable de donner des couchers de soleil et des vues de rêve.

L’exploration de la caldeira peut se faire en réservant l’une des nombreuses excursions organisées, celles qu’on recommande parce qu’elles sont plus caractéristiques, sont celle en voilier ou celle au coucher du soleil, pour les couleurs magiques que vous pourrez admirer. D’autres circuits et d’autres guides vous accompagneront plutôt dans la visite au sol, sur les bords du cratère. On vous recommande de vous habiller confortablement, de porter des baskets et de vous protéger du soleil.

Où dormir vert : à Santorin, vous pouvez goûter au plaisir de séjourner dans un luxueux moulin à vent transformé en une charmante éco-hospitalité, avec une vue spectaculaire sur la caldeira de l’ancien volcan.

A ne pas manquer : la visite des îles de Nea Kameni et Palea Kameni, au milieu de la caldeira formée par l’ancienne explosion. Malgré la présence importante de circuits organisés (et donc de personnes), cela en vaut la peine : c’est un excellent point d’observation pour comprendre que sous la surface, le volcan est toujours actif.

4. Le Vésuve, entre archéologie et nature

On ne pouvait manquer de mentionner l’un des volcans les plus célèbres de l’histoire, le Vésuve, qui domine le golfe de Naples. Responsable de l’éruption de l’an 79 (et bien d’autres) qui ont enseveli les villes de Pompéi et d’Herculanum comme le raconte Pline l’Ancien, il est aujourd’hui constamment surveillé. En effet, bien qu’il soit en sommeil depuis 1944, il est toujours actif et la forte densité de la population installée sur ses pentes, rend la situation potentiellement très dangereuse, d’autant plus qu’il n’est pas possible de prévoir quand il reprendra son activité.

En 1841, le premier observatoire volcanologique du monde a été construit sur ses pentes. Actuellement “endormi”, le Vésuve est formé de deux structures volcaniques dont la plus externe et la plus récente est le Grand cône (l’autre est le Monte Somma).

Considéré comme le plus bel endroit pour les “amoureux des volcans”, il est possible de visiter le mont Vésuve même sans guide. Vous pouvez y accéder à partir d’un grand parking et marcher pendant environ une demi-heure jusqu’au sommet. Là, vous pouvez vous promener le long de la moitié du cône, regarder dans les profondeurs du cratère et admirer les parois intérieures du cratère qui sont encore fumantes.

Une fois arrivé au sommet du volcan, le spectacle est impressionnant : vous pouvez profiter d’une vue imprenable sur Naples et son golfe, en apercevant également les îles Capri et Ischia.

Le parc national du Vésuve protège la variété des espèces animales et végétales de la région et l’agriculture développée sur les pentes fertiles du cône, caractérisée par des saveurs uniques. Pour découvrir le cœur du parc national du Vésuve, il existe 9 sentiers thématiques pour un total de 54 km de marche. Six de ces itinéraires sont en forme d’anneau : la vallée de l’enfer, le long du Cognoli, le mont Somma, la réserve de Tirone, le Gran Cono, le train à crémaillère. Il existe également un sentier éducatif (la rivière Lava), un sentier panoramique (La Strada Matrone) et un sentier agricole (Il Vallée profonde de la Profica).

Où dormir vert : le golfe de Naples offre plusieurs possibilités de beaux hébergements écologiques et il ne sera pas difficile de trouver le lit.

À ne pas manquer : la visite du site archéologique de Pompéi, dont les ruines, avec celles d’Herculanum, sont inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO. À Pompéi, vous aurez l’occasion de visiter une ville romaine du premier siècle de notre ère parfaitement préservée et d’admirer des bâtiments, des fresques et des mosaïques d’une valeur historique et artistique inestimable.

5. Stromboli, un volcan toujours actif

Stromboli est l’île la plus septentrionale de l’archipel des Éoliennes, dans la province de Messine. Ce volcan est l’un des plus actifs au monde : des explosions se produisent plusieurs fois par jour, presque toutes les 15 à 20 minutes, mais la plupart d’entre elles ne causent pas de dommages aux personnes ou aux biens.

Accompagné de guides experts, il est en effet possible de marcher sur ses pentes, mais uniquement au coucher du soleil et jamais seul. L’excursion, malgré la hauteur non excessive de la montagne, n’est pas facile, elle dure environ 3 heures, arrêts compris. Les guides vous fourniront tout le matériel nécessaire (casque, lunettes spéciales et, si c’est le cas, lampes de poche), pour une somme comprise entre 15 et 30 € par personne.

Le “Phare de la Méditerranée” (appelé ainsi en raison de ses courtes éruptions continues) est caractérisé par un paysage lunaire, avec des couleurs sombres, une végétation grise et des chemins escarpés. Au sommet, vous pouvez faire le tour de ses trois cratères et admirer le magnifique spectacle de la lave qui se jette dans la mer. Habituellement, le voyage de retour a lieu lorsqu’il fait déjà nuit à la lumière de la pleine lune ou des ampoules électriques.

L’île est accessible en ferry depuis la côte sicilienne et depuis Naples, et le voyage en bateau est à lui seul une expérience à tenter.

Où dormir vert : la petite île de Stromboli et ses villages pittoresques vous accueilleront de la meilleure façon qui soit !

À ne pas manquer : Une visite du village de Ginostra est incontournable. Ce petit village d’une quarantaine d’habitants permanents est le point de départ d’une ascension du volcan un peu plus difficile, mais très suggestive, puisqu’elle emprunte le Ski de feu, le chemin marqué par la lave.